Des contes, simplement, pour ├ęclairer nos nuits. 

Vincent BOUCHY  Artiste de spectacle, cofondateur de la Cie Art’Traction

Après une formation musicale classique, il s’est formé (entre autres) avec le Roy Hart Théâtre et poursuit actuellement sa recherche dans l’art clownesque.

Ses domaines de travail sont des plus variés: conte, marionnette, théâtre, cinéma et clown parfois associés à la musique.   

Il privilégie particulièrement l’interdisciplinarité, la sobriété de l’installation scénique, et la précision du jeu. Son obsession à utiliser gestes maladroits, paroles de travers, déplacements étranges, situations imprévues ou actes manqués, ‘ces ratages qui sonnent étonnamment justes ’ est constante: c’est l’axe de travail qui le passionne.

Monique RÉPÉCAUD Conteuse, cofondatrice de la Cie Art’Traction

    Une parole ciselée, une présence scénique d’une élégante sobriété, porteuse d’une émotion délicate, elle puise la trame de ses histoires dans les contes traditionnels pour leur richesse philosophique et leur valeur symbolique.

De sa démarche de conteuse, Monique Répécaud dit: « le conteur n’est pas là pour se montrer ou se faire valoir, mais il est là au service de l’histoire. Aussi, dans l’absolu, j’aimerais être transparente sur scène pour que le public ne voit plus que les images que je lui propose à travers les mots. Et paradoxalement, pour tendre vers cette invisibilité, il faut travailler sa présence sur scène par un travail du corps. »

    Travail des mots et présence sur scène, voilà les 2 axes de la démarche de Monique Répécaud.

Travail des mots: à partir des images que suscitent en elle les histoires, elle prend un soin particulier à choisir ses mots, ses expressions, pour que les images qu’elle a dans la tête deviennent réalité aux yeux du public. Elle s’attache à la nuance, ou ce qui paraît être un détail (odeurs, couleurs, sentiments …) qui apportera du relief à l’histoire et en mettra en valeur le sens.

Le public apprécie la précision de sa parole, sa façon de peindre avec finesse les personnages, les situations, le contexte de l’histoire.

    Présence sur scène: pour peaufiner le travail scénique (regard, voix, rythme, mouvement, occupation de l’espace, silence, rapport au public  etc. …), Monique Répécaud crée chacun de ses spectacles avec un regard extérieur (metteur en scène): Lysiane GUIVARC’H pour les premiers spectacles, puis Vincent BOUCHY pour les plus récents.

    Consciente de l’importance du langage du corps, elle ressent très vite le besoin impérieux d’enrichir sa pratique en se frottant à d’autres disciplines artistiques. C’est pourquoi, après des débuts prometteurs (lauréate du concours de conteurs à DINAN (Festival Paroles d’Hiver) en Décembre 1996), des formations avec des conteurs tels que Jude Le Paboul, Annie Kiss, Alain Le Goff, Sam Canarozzi,  Fiona Mac Léod, Michel Hindenoch et Pépito Mateo, elle complète et poursuit sa formation avec le Roy Hart Théâtre (travail corps/voix avec J. Théron, E. PARDO, L. WISE), par des stages de QI GONG (travail énergie/corps/espace), d’Eutonie (connaissance et prise de conscience du corps), de Psychophonie (voix parlée, voix chantée), et des cours de chant classique.

Mona JAOUEN  Chanteuse, artiste associée à la compagnie Art’Traction

Bien connue en Bretagne où elle a vu le jour, bercée par le chant breton et la langue bretonne depuis sa plus tendre enfance, elle reconnaît très tôt dans le chant un mode d’expression qu’elle privilégie au langage parlé.

Au gré des courants, des lieux et des rencontres, allant du chant traditionnel au rock, en passant par la chanson réaliste et le jazz,

Mona Jaouen s’affirme dans un style tout à fait personnel.  

Ses compositions et interprétations sont portées par une voix d’une rare émotion.